Votre cœur va aimer ! Bienvenue dans le Bugey... Bienvenue au Club !!!...

Partagez notre site sur vos pages

conseils de pratique

la respiration

Écrit par Super User

explications


Nous effectuons plus de 25 920 respirations par jour, soit entre 16 et 18 par minute !

La respiration est permise par le diaphragme, un muscle situé sous les poumons qui s'abaisse lorsque les poumons se remplissent d'air et remonte lorsque ceux-ci se vident.

Un cycle respiratoire est composé d'une inspiration et d'une expiration. En inspirant, on apporte l'air dans nos poumons. L'air passe par la gorge, le larynx puis la trachée et il arrive dans les bronches, qui composent les poumons.

Ces bronches se ramifient, un peu comme les branches d'un arbre. Elles se terminent par les bronchioles, des bronches de plus petit calibre. C'est à ce niveau que se trouvent les alvéoles, le lieu des échanges gazeux.

L'air est riche en oxygène, gaz indispensable au fonctionnement de nos organes. Cet oxygène passe de l'air au sang dans l'alvéole. Mais celle-ci récupère aussi les déchets de gaz produits par les organes qui ont consommé l'oxygène. C'est le dioxyde de carbone, qui est expulsé du corps lors de l'expiration.

La respiration se fait le plus souvent de manière inconsciente. On s'en rend compte, lorsque l'on monte un escalier vite ou que l'on fait du sport. Car notre corps a besoin de beaucoup d'oxygène et les poumons doivent alors accélérer le rythme respiratoire pour le fournir. L'essoufflement apparaît quand ils n'y arrivent pas.

Un autre phénomène survient en cas d'effort inadapté. Le glucose fournit normalement de l'énergie aux muscles. Or, quand il n'y a pas assez d'oxygène lors d'effort trop intense, le glucose est transformé en acide lactique dans les cellules musculaires. Le muscle s'acidifie, il devient rigide et ses contractions sont altérées.